Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ROLLAND de la Ville Basse et de Kermorin en GOËLO

Histoire de la Bretagne et Généalogie de la Famille ROLLAND de La Ville Basse, du Tertre, de Beauregard, de Périmorvan, de Kersos, de Kermorvan, de Kermorin

Musée CARNAVALET- KERNEVENOY

Publié le 21 Juin 2010 par Soizic in Plaisirs partagés de la généalogie

  Dans le Marais

 

 

 

J'ai quelques ancêtres de cette grande famille de KERNEVENOY" dans ma famille !

 

*Un Jean Rolland de Kermorvan, de la Ville Basse, âgé de 70 ans épousa en 1670 une jeune Gabrielle de Kernevenoy de 16 ans..! 

  *Mon ancêtre en ligne directe Jeanne de Kernevenoy vivait vers 1510- Elle a les mêmes ancêtres que François de Kernevenoy en peinture ci-dessous.

 

 

 

Carnavalet_Francois-1520-1571.jpg

 

  Le noble Breton François de Kernevenoy.1520-1571

 

 

 

 

Musée Carnavalet

 

Le musée Carnavalet ou musée de l'Histoire de Paris est situé dans le quartier du

Marais. Il présente des collections exceptionnelles.

 

 

 

 

 

                                  L'Hôtel Carnavalet :

 

 

Il a été construit à la renaissance entre 1544 par Pierre Lescot pour Jacques de Ligneris, président du Parlement de Paris. Inspiré du château d'Écouen, son plan en forme de quadrilatère « entre cour et jardin » constituait une nouveauté architecturale, et allait être un exemple pour de nombreux autres hôtels. Les statues qui l'ornent sont des chefs d'œuvre dus à Jean Goujon et à son atelier.

 

François de Kernevenoy. fut en relation avec l'imprimeur Galliot du Pré, issu de la
famille nantaise des Larcher .. et très lié au milieu humaniste, entre autres
avec Montaigne et Ronsard

François de Kernevenoy (1520-1571) épousa en seconde noce Françoise de la Baume,
comtesse de Montrevel (+ 1608)


En 1578, l'Hotel Carnavalet devient la propriété de la veuve du gentilhomme breton François de KERNEVENOY , dit Carnavalet.

 Dans les années 1650, il passa dans les mains de Claude Boislève, qui confia la tâche de l'agrandir à François Mansart qui transforma l'aile gauche et le bâtiment d'entrée et ajouta l'aile droite décorée de sculptures de Gérard Van Opstal.

De 1664 à 1695 il fut loué à  la Marquise de Sévigné, puis par Brunet de Rancy secrétaire du Roi jusqu'en 1777, puis enfin par la famille Dupré de Saint-Maur.

 

 

Commenter cet article